CENTRE DE L ECOUTE ET DU LANGAGE .Jean BRUYERE.

La famille dys

Verba volant , scripta manent . C'est ce qu'on nous disait au départ de notre formation.

Les paroles volent, les écrits restent. C'est largement devenu obsolète. Maintenant , tout vole et tout reste (cfr le droit à l'oubli)

Mais finalement est-ce que la profusion de tout et n'importe quoi n'est pas un gage d'oubli. 

Dans le domaine médical, les termes de nosographie évoluent plus vite que les insultes.

La nosographie est la science des étiquettes et on assiste à une frénésie de son évolution , devenue incontrôlable.

Même le DSM n'y retrouve pas ses petits.

A tel point que le mot dyslexie ou névrose sont devenus obsolètes et le bipolaire remplace allègrement les psychoses maniaco-dépressive.

Finalement il y a une demande de tous les milieux qui veulent encore et encore ranger leur personnages dans des petites boîtes pour mieux les cerner et leur octroyer dans le meilleur des cas de figure les mêmes traitements.

Dysclculie, dyspraxie, dysphagie,etc.

Nos enfants sont devenus des symptômes. Les "spécialistes" oublient le reste.

Et de se filer la patate chaude pour aller plus loin dans le diagnostic qui est devenu l'apanage du monde médical même quand il s'agit d'éducation. 

Le cauchemar.

Heureusement, il y a des équipes qui se mettent à réfléchir et à apporter un peu de bon sens dans ce microcosme d'individualités constituée de gourous légaux.

C'est en dernière analyse au bon sens de celui qui est pris pour cible des mots qui collent qu'il appartiendra de se sauver de cette folie des apprentis sorciers.



04/12/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres